ACCUEIL > Histoire > Jeux Olympiques World Archery at Facebook Follow Us @WorldArchery at Twitter World Archery TV on Youtube Latest news on your feed

Histoire du tir à l’arc aux Jeux Olympiques

Le tir à l’arc est apparu pour la première fois aux Jeux Olympiques en 1900 et a été reconduit en 1904, 1908 et 1920. Une compétition féminine eut lieu lors des Jeux de 1904, et le tir à l’arc fut donc l’un des premiers sports à inclure les femmes. Lors de ces quatre Jeux, un archer pouvait concourir dans différentes disciplines et gagner plusieurs médailles. Le Belge Hubert van Innis est l’archer le plus décoré de l’histoire des Jeux Olympiques avec six médailles d’or et trois d’argent en 1900 et 1920.

Le tir à l’arc fut réintroduit dans le programme olympique en 1972 avec une compétition individuelle masculine et une féminine. Les Américains John Williams et Doreen Wilber y remportèrent l’or. En 1988 à Séoul, une compétition par équipe fut ajoutée au programme olympique. Les Jeux de Barcelone 1992 furent les premiers à voir une compétition avec des faces-à-faces passionnants et des matchs en élimination directe.

Atlanta 1996
Avec les Jeux d’Atlanta 1996, la couverture médiatique du tir à l’arc allait franchir une étape importante. Jamais autant de spectateurs n’avaient pu voir les compétitions de tir à l’arc en direct à la télévision ou dans les gradins. 54’680 spectateurs assistèrent en effet à la compétition. La couverture médiatique du tir à l’arc à Atlanta gagna le “Golden Rings Award” du CIO pour la meilleure couverture d’un sport olympique.

Sydney 2000
Le programme olympique de tir à l’arc de Sydney se déroula sur sept jours du 16 au 22 septembre 2000. Par rapport aux Jeux de 1996 à Atlanta, les compétitions par équipe furent planifiées sur deux jours plutôt qu’un seul. Ce nouveau concept allait permettre aux hommes et aux femmes d’avoir leur propre jour de compétition complet et d’ajouter un quatrième jour de finale au programme olympique du tir à l’arc. Ce changement amplifia la satisfaction des spectateurs et l’audience télévisuelle internationale. Ce changement sera d’ailleurs toujours valable aux à Beijing 2008.

Athènes 2004
A Athènes, les archers allaient pouvoir concourir dans le stade de Panathinaiko construit sur les ruines d’un ancien stade bâti en 329 av. J-C et où les premiers Jeux Olympiques des temps modernes s’étaient déroulés.
 
“Nous avons eu la chance d’avoir une très belle représentation des meilleurs archers du moment”, avait dit Jim Easton, Président de la World Archery Federation (WA) en 2004. “L’emplacement des compétitions dans un endroit avec une si grande portée historique est vraiment spécial. Les Jeux Olympiques en eux-mêmes sont déjà une très belle opportunité pour un athlète mais c’est une dimension supplémentaire de concourir dans ce magnifique stade en marbre où les premiers Jeux Olympiques de l’ère moderne se déroulèrent. Vous pourriez dire qu’ils ont marqué maintenant un nouveau lieu dans l’histoire, un endroit que chaque athlète va chérir. Et sans aucun doute, ce fut vraiment spécial pour les observateurs, autant pour les spectateurs présents que les téléspectateurs. Le spectacle fut vraiment beau et chacun peut en être fier."
 
Beijing 2008
La WA est convaincue que le stade de tir à l’arc à Beijing ainsi que le travail de chacun feront franchir une nouvelle étape aux passionnantes compétitions de tir à l’arc.
Fédération Mondiale de Tir à l'Arc
Politique de confidentialité
Maison du Sport International  |  Avenue de Rhodanie 54 1007 Lausanne, Suisse
Tel: +41 21 6143050 | Fax: +41 21 6143055  |  Courriel: info@archery.org | Comment nous trouver
Copyright 2014
Technologie par TFORS Events